La Bavière et tous ses mystères


Edition NICE MATIN du 23 septembre 2008

 

La Maison des Artistes a célébré à sa manière le 35e anniversaire du jumelage avec Passau. A travers une exposition intitulée « Mysticisme de la forêt bavaroise ».

Trois artistes, peintre, sculpteur et graveur, de la Bavière sont les hôtes de la Maison des Artistes pour un accrochage qui lie l’art et l’écologie. A voir jusqu’au 28 septembre.


Mystère, rêve, songes éveillés, états d’âme, voilà la tonalité dominante de cette exposition. Les œuvres reposent sur les trois piliers artistiques de la forêt bavaroise : paysage, bois et verre.

Le peintre Hajo Blach présente une série de toiles inspirées par la forêt et plus précisément par la montage près de laquelle il habite. Une variation en bleu mystique.


Gretl Eisch puise son inspiration dans l’élément boisé. En même temps de l’intérêt écologique que porte cette artiste à la forêt, la composante esthétique se décline dans des êtres fantastiques sculptés dans des troncs d’arbres morts.


Enfin, Christian Schmidt incarne la tradition des maîtres verriers, très présents dans la forêt bavaroise. Ses objets sont des coupes ou des vitraux composés de plusieurs couches de verre de différentes couleurs dans lesquelles sont gravés des êtres fantastiques et des esprits de la forêt, rendus visibles grâce à un éclairage spécial. Une œuvre qui a particulièrement accroché l’œil de nombreux visiteurs.

Jacqueline Quehen.