A poils, à plumes, à cornes, etc...

A poils, à plumes, à cornes, etc...
Exposition thématique d’artistes du collectif
stArt
 
1er au 26 octobre 2008

http://start06.free.fr/


http://www.lepetitnicois.fr/?mode=fiche&rub=arts&nb=0595&fichier=arts.03.txt 


http://www.le-patriote.info/spip.php?article1925 


…/ Dans l’exposition organisée à l’initiative de Gilbert Baud, et portant sur ce thème des cinq protections, on verra comment les différents aspects des enveloppes corporelles, offerts comme support à l’imagination des artistes, évoquent aussi les cinq sens, eux-mêmes liés aux cinq mouvements de la physiologie taoïste.

Si toutes les pièces - souvent issues de trouvailles, rencontres, assemblages, signes et traces préexistants - s’adressent d’abord à la vue, la surface lisse du verre, des céramiques émaillées, ou la rugosité des grès, des murs lépreux et graffités, appelle aussi le toucher, les grands bruissements d’ailes ou le frémissement des plumes duveteuses intéressent l’ouïe, telle bouche prête à mordre suggère la saveur, herbes séchées, fibres, pigments agacent les narines. Le tout orchestré par les noces du désir et de la mort, moteurs rivaux et secrets de ces parades nuptiales et guerrières – mues des fourrures et des plumages, chants d’oiseaux, cornes belli­queuses, cuirasse hérissée de piquants /…

Jacques Simonelli

extrait du catalogue de l’exposition

 

…/ Peintres sculpteurs photographes, ont donné réponse à la thématique proposée par Gilbert Baud « A poils, à plumes, à cornes, etc. ». Leurs oeuvres multiplient par la variété des techniques, - toiles, assemblages, sculp­tures, céramique, photographie, empreintes et traces, - par celle des matériaux – bois, filasse, fer, plume, grès, verre, bribes bleues de bouteilles d’eau minérale, etc. - par la diversité des attitudes philosophiques qu’elles révèlent, l’intérêt et la séduction d’une thématique dont l’enjeu s’apparente à la survie de l’espèce, son bon­heur possible dans un avenir incertain, sa résistance dans un présent dépourvu de grâce./…

…/ Les trente-six artistes, du collectif START, dénoncent, imaginent, proposent… Trente-six créateurs, qui font les cornes au vent mauvais, un rien chamans, la peau autour : par elle, moi l’homme, moi, la femme, je sens et connais, je résiste ou me donne en pâture aux déséquilibres du monde. Je règne ou meurs. Je dresse ici, sauvant ma peau, l’arc d’une corne intemporelle, presque diadème pour front royal. Je gagne à n’être que ce non lumineux dans l’immensité des planètes en vol, des sentiers, des vagues, leur fureur retenue. Moi je suis unique, prosaïque, récalcitrant, vivace, têtu. Je suis contre. Moi l’homme, moi la femme, tu ne m’auras pas, j’existe.

Paule Stoppa

Extrait de «A poils, à plumes, à cornes, etc.»


Artistes participants

Angelo ALIOTTA, Isabelle BOIZARD, Kim BOULUKOS, Gilbert CASULA, Véronique CHAMPOLLION, Jean-Louis CHARPENTIER, Cathie COTTO, Pascale DUPONT, Gérard ELI, FRANTA, Olivier GARCIN, Michel GAUDET, Claude GIORGI, Jean-Pierre GIOVANELLI, Jacques GODARD, Didier HAYS, Bernard HEJBLUM ; Hala HILMI HODEIB, Judith KAANTOR & Jean Wolfe ROSANIS, Roland KRAUS, Yvon LE BELLEC, LOOKACE BAMBER, Renaud MARIDET dit MARDI, , Bruno MENDONÇA, Daniel MOHEN, Jean Gustave MOULIN, Margaret MICHEL, Gilbert PEDINIELLI, Marc PIANO, Bernard REYBOZ, RICO ROBERTO, Serenella SOSSI, Bernard TARIDE, Moni­que THIBAUDIN, Edmond VERNASSA, Hubert WEIBEL